Projets 2021
Voici quelques-uns des projets que nous soutenons dans différentes régions du monde. Notre objectif: que l'alimentation, la santé et l'éducation soient un droit pour tous et non un privilège pour certains. Pour cela, nous avons tous besoin!

Dans de nombreux pays d'Afrique, ils sont confrontés à l'urgence sanitaire du COVD-19 ainsi qu'à d'autres crises humanitaires. La combinaison de conflits armés, de crise économique, d'épidémies, de phénomènes météorologiques extrêmes et de pandémie place de nombreuses personnes dans une situation d'urgence alimentaire.
L'enfance est un groupe à risque. Des millions de filles et de garçons souffrent de malnutrition aiguë et chronique et de maladies respiratoires aiguës. Ils sont également victimes de violence, d'abus et d'exploitation.
Bien que les femmes soient une source de vitalité économique dans toute l'Afrique, la discrimination limite les opportunités qui s'offrent à elles. La scolarisation des femmes est bien inférieure à celle des hommes. Les femmes n'ont aucune capacité de décision, comme les mariages forcés, les mutilations génitales ou les coutumes, dans lesquelles les maris ont la voix principale dans les familles.
La Fondation VIC est présente dans les pays et projets suivants, contribuant à l'amélioration de la nutrition, de l'éducation et de la santé.

Nous voulons également permettre à un fonds commun pour tous les pays de faire face aux URGENCES dérivées du COVID 19
AMÉRIQUE

La Congrégation carmélite de charité de Vedruna, homologue de la Fondation VIC, est présente dans 13 pays d'Amérique. Surtout dans les Caraïbes et en Amérique du Sud. Chacun avec sa réalité politique, économique et sociale. Tous, et certains d'une manière très inquiétante, avec de dures réalités d'ignorance, de pauvreté, d'émigration et d'exclusion.
Les défis auxquels ces pays sont confrontés aujourd'hui sont énormes pour qu'il puisse vraiment y avoir un développement émergent en termes économiques, une homogénéité socio-structurelle et l'application des politiques, comme le veut la soi-disant modernisation. Et en conséquence, une grande inégalité sociale est générée qui place de nombreuses personnes dans des situations très précaires, avec un taux de chômage élevé, beaucoup d'économie souterraine et une extrême difficulté dans les familles à progresser en promouvant la santé et la culture chez tous leurs jeunes membres. .
Dans cette situation de pandémie, ces situations sont encore aggravées: les gens ne peuvent pas aller travailler et la faim est présente avec d'autres addictions et violences, en particulier chez les enfants et les femmes.
La Fondation VIC soutient divers projets à développer dans différents pays en mettant l'accent sur l'autonomisation culturelle, éducative, sociale et économique des personnes laissées pour compte et qui souffrent des pires conséquences de l'exclusion et des inégalités. En tant que philosophie fondamentale, la défense et le développement des droits de l'homme et le soin de la Terre Mère.

Nous voulons également permettre à un fonds commun pour tous les pays de faire face aux URGENCES dérivées du COVID 19
Projet: Dispensaire médical Sta. Joaquina de Vedruna (2201)
PHILIPPINES

Aux Philippines, près d'une personne sur trois vit en dessous du seuil de pauvreté.
Les familles pauvres souffrent fréquemment de la faim ou de la malnutrition, ce qui entraîne de nombreux problèmes de santé, en particulier chez les enfants car ils sont physiquement plus vulnérables que les adultes.
Le taux de mortalité infantile est particulièrement élevé. L'accès aux services médicaux et de santé reste difficile dans les régions les plus reculées du pays et, bien entendu, c'est dans ces régions que la malnutrition et ses problèmes qui en résultent sont les plus virulents.
Plus de 10% des enfants philippins sont contraints de travailler pour subvenir aux besoins de leur famille.
Les enfants des minorités autochtones (manobos) sont souvent victimes d'actes racistes, car la législation ne les protège pas.
Les Philippines sont l'un des 20 pays dans lesquels les enfants sont forcés d'être soldats dans les conflits armés.
Les enfants sont victimes de maltraitance dans certaines familles. Ce sont des crimes graves et ne sont souvent pas condamnés. Le système judiciaire ne parvient pas non plus à protéger adéquatement les enfants contre les menaces et l'intimidation des criminels.
Nous travaillons pour un avenir dans lequel tous ses habitants, et en particulier les femmes et les autres groupes vulnérables, vivent à l'abri de l'injustice de la pauvreté. Nous intervenons également dans les situations de catastrophe en fournissant une aide d'urgence aux personnes affectées afin qu'elles puissent retrouver leurs moyens de subsistance.

Nous voulons également permettre à un fonds commun pour tous les pays de faire face aux URGENCES dérivées du COVID 19
INDE
En Inde, les conditions de vie sont dures. L'espérance de vie est de 62 ans pour les hommes et de 63 ans pour les femmes, 86 enfants meurent sur 1 000 nés. Il y a un médecin pour 2 600 habitants et l'alphabétisation de la population est de 52%.
Selon les données du FMI et de l'OIT, environ 92% de la population active en Inde travaille dans les secteurs informels de l'économie, ce qui signifie qu'ils ne bénéficient d'aucun type de protection contre le chômage et, par conséquent, leur gagne-pain dépend du salaire journalier.
La surpopulation, la sécurité alimentaire et l'égalité des sexes sont parmi les plus grands défis. Un quart de la population indienne continue de souffrir de la faim extrême. Les pires effets de cette insécurité alimentaire ne sont pas seulement les décès dus à la famine, mais aussi la malnutrition et les maladies connexes, qui affectent l'avenir de millions de personnes.
Les enfants en Inde continuent de souffrir de certaines des conditions les plus dures de toutes les autres parties du monde, avec des taux élevés de malnutrition (retard de croissance), de travail des enfants et de mendicité forcée, et de maladies infantiles telles que la diarrhée.
Plus de 70% des femmes indiennes vivant dans les zones rurales souffrent d'une forme de violence.
Les femmes indiennes souffrent de discrimination et leurs libertés sont bafouées au quotidien. Cependant, dans ce contexte extrêmement difficile, des mouvements éducatifs, sanitaires et entrepreneuriaux sont apparus, qui autonomisent les femmes et les transforment en centres très importants de promotion et de changements socioculturels.
La Fondation VIC soutient des projets dans différentes villes et états de l'Inde. Beaucoup d'entre eux avec des populations tribales. Dans tous, les sœurs sont proches des plus vulnérables, avec leur présence qui encourage et promeut les droits de l'homme à tous les âges, tant dans l'éducation que dans la santé et dans le développement de projets autofinancés.
Nous voulons également permettre à un fonds commun pour tous les projets de faire face aux URGENCES dérivées du COVID 19
Nous organisons les projets en trois blocs en fonction du profil des personnes cibles:
Projets 2020 Projets 2021 Le Volontariat International Vedruna PUBLICATIONS SOLIVE Images Vidéothèque LINKS URGENCES
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
We use our own and third party cookies to improve the browsing experience, and offer content and advertising of interest. By continuing to navigate we understand that ours is accepted Cookies Policy